Biron's Blog

Un concentré de bonheur analytique.

A la une

Articles et actualités

< retourner sur le blog
Biron
By
octobre 16, 2018

Semaine 41 - du 8 au 12 octobre

V'Pass : le nouvel abonnement de Vente-Privée donnant accès à la livraison illimitée

L'entreprise de ventes événementielles Vente-Privée vient de lancer le 8 octobre 2018 un abonnement de livraison illimitée "V'Pass" à 30 euros par an.

Son concurrent ShowroomPrivé, avait déjà lancé, en septembre 2015, un service similaire à 20 euros par an.

Ce nouvel abonnement qui baissera probablement sa rentabilité, va permettre à Vente-Privée de fidéliser ses clients et de contrer ainsi la pression subit de ses concurrents. 

Amazon, qui propose aussi une offre de livraison illimitée "Prime", est ainsi devenu au premier trimestre 2018 le numéro un en France de la vente de vêtements en ligne : 7,6 % de part de marché vs 7,1% pour Vente-privée ( Voir notre article Semaine 37 )

60 millions de consommateurs dénonce les pratiques de Wish

La plateforme californienne, entrée au 1er trimestre 2018 dans le top 15 de l'e-commerce français (audience Médiamétrie), vient d'être épinglée par 60 millions de consommateurs :

  • Wish met en avant des réductions qui peuvent atteindre les 98% alors que le prix de base est souvent faux
  • Dans quelques cas, les photos d'illustrations des ventes ne correspondent pas aux produits vendus.
  • Enfin, des produits dangereux et interdits par la loi en Europe sont proposés sur son site. 

Les néobanques gagnent des parts dans le marché français, mais ne sont toujours pas rentables

Selon une étude de la Banque de France, 4,4 millions de Français sont aujourd'hui clients des néobanques (soit 6,5% la population). De plus, un tiers de ces clients ont été conquis durant la seule année 2017.

Depuis les années 2000, ces entreprises propose un service bancaire en ligne qui facilite l’expérience client et réduit les frais. 

La majorité des néobanques et banques en ligne peine à être rentable mais affiche l'ambition d'être à l'équilibre d'ici 2020.

Les levées de fonds qu'il ne fallait pas rater la semaine du 8 au 12 octobre 2018 :

  • 47 millions d'euros pour les start-ups françaises : La semaines dernières, les jeunes pousses françaises ont bouclé 15 tours  de table pour une somme totale de 47 millions d'euros. Les trois plus grosses levées ont été réalisées par :
    • Braincube, qui propose une solution d'optimisation de la production grâce à l'A, a levée 12 millions d'euros auprès d'Iris Capital et Bpifrance
    • CybelAngel, la jeune pousse spécialisée dans la cybersécurité, a bouclé un tour de table de 10 millions d'euros auprès de Serena Capital et bpifrance. 
    • Enfin, Skello, complète le trio de tête avec une opération de 6 millions d'euros réalisée auprès d'Algaé Ventures,XAnge et de prestigieux business angels.
  • 450 millions de dollars pour la licorne Snowflake : Après une levée de 263 millions de dollars en début d'année, la start-up franco-américaine spécialisée dans le stockage de données en cloud vient de boucler un nouveau tour de table de 450 millions de dollars mené par Sequoia Capital. Depuis 2012, Snowflake aura donc levée 923 millions de dollars. Grâce à cet investissement, la jeune pousse basée en Californie, voudrait accompagner sa base grandissante de clients aux états unis et à l'international (Netflix, Office Depot, Doordash ...). Ces ressources vont lui permettre de renforcer ses équipes commerciales et d'ingénieurs mais aussi d'investir dans le développement de solutions de partage sécurisé de données.  

Ne ratez plus d'actualités e-business !

A propos de Biron

Découvrez la solution simple de reporting pour le e-commerce

logos

Nous avons constaté la difficulté des e-commerçants à piloter leur activité et construire des tableaux de bords sur tous les sujets (marketing, achats, logistique, SAV, …). 

Faire du ecommerce implique l’utilisation de nombreux outils (Analytics, CRM, site ecommerce, Adwords) et la réconciliation passe souvent par des exports demandés aux développeurs et des Excels compliqués, pas vraiment suivis.

Pour y pallier nous avons introduit une solution très simple par abonnement  :

  • Visualisation simple et configurable de toutes vos données
  • Déploiement en 4 semaines sans sollicitation de l'IT
  • Aucun paiement avant la fin de l'intégration : nous garantissons la réussite du projet
  • Accompagnement au quotidien par des business analysts expérimentés
  • Sans engagement de durée

En savoir plus >

Ne ratez plus l'actualité e-business