Biron's Blog

Un concentré de bonheur analytique.

A la une

Articles et actualités

< retourner sur le blog
Biron
By
septembre 30, 2019

Actu e-business de la semaine 39

+ 12,6% pour l'e-commerce français au T2 2019

Selon l'étude e-commerce trimestrielle de la Fevad, le chiffre d'affaires e-commerce en France a augmenté de 12,9% en ce deuxième trimestre 2019 pour atteindre 25 milliards d'euros.

Ce rapport réalisé sur un échantillon de données collectées auprès des principaux sites marchands nous informe également qu'au T2 2019 :

  • Le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 1,5 millions en un an.
  • Le nombre de transaction a augmenté de 19,7% sur un an pour atteindre les 415 millions.
  • En moyenne un cyberacheteur réalise une commande par semaine
  • Cependant, le panier moyen poursuit sa baisse : - 6% par rapport à 2018 soit 60 € par transaction.
  • Le m-commerce poursuit sa croissance : +25% au T2 2019. 

Amazon reste le leader en audience e-commerce au T2 2019 dans l'hexagone

Selon l'étude Fevad sur les audiences au T2 2019, Amazon conserve la tête du classement des sites marchands les plus visités de France : 29,9 millions de visiteurs uniques moyens par mois.

Ce baromètre des visites des sites e-commerce nous informe également que :

  • Cdiscount (2ème) et Veepee (3ème) complètent le podium avec respectivement 19,6 millions et 14,1 millions de visiteurs uniques moyens par mois
  • Carrefour (6ème) réalise la plus importante progression du classement top 15 T2 2019 avec un gain de 3 places .

Le gouvernement veut investir 5 milliards d'euros dans les startups françaises

La semaine dernière, en marge de France Digitale Day, le chef de gouvernement a annoncé que le gouvernement débloquait une enveloppe de 5 milliards d'euros pour financer les pépites de la Frenchtech dans le but d'éviter qu'ils se tournent vers des fonds étrangers.

L'enveloppe sera découpées en deux parties :

  • 2 milliards iront aux fonds late stage : qui pourront accompagner les jeunes startups en forte croissance
  • 2 milliards iront aux fonds investissant dans la tech en Bourse : le but étant de financer des opérations de Leverage Buy Out (rachat avec effet de levier).

Walmart lance un nouveau programme de cartes de crédits

Le géant américain Walmart s'est allié à la banque Capitale One pour  lancer un nouveau programme de carte de crédits. Cette dernière va inclure 5% de remboursement sur les achats en ligne ou en magasin en utilisant le wallet Walmart Pay.

Les partenariats avec des acteurs/ services de carte de crédits sont devenus des projets stratégiques pour les plus grands détaillants. C'est le cas du principal concurrent de Walmart, "Amazon". Son programme de cartes de crédits comprend plusieurs options, notamment des cartes magasins, des cartes prépayées, des cartes sans frais annuels, des cartes de points de récompense, etc.

De plus les deux géants du retails sont aujourd'hui, dans une certaine mesure, concurrencés par Apple, qui vient tout juste d'entrer dans le domaine des cartes de crédit.

Les levées de fonds qu'il ne fallait pas rater :

72 millions d'euros pour les start-ups françaises : 21 opérations ont permis aux jeunes pousses françaises de lever 72 millions d'euros la semaine du 23 septembre 2019. Les trois places du podium sont occupées par :

  • Wizaplace, l'editeur de solution Saas de création de marketplaces, arrive en tête du classement avec une levée de 13 millions d'euros réalisée auprès de Bpifrance, CM-CIC innovation et Omnes.
  • Splio, la platforme marketing de fidélisation, a bouclé un tour de table de 10 millions d'euros mené par Ring Capital, Swen et Armundi PEF.
  • Armado, le spécialiste de la numérisation et l'optimisation de la gestion des documents administratifs, a levé 10 millions d'euros auprès de CM-CIC Investissement.

Ne ratez plus d'actualités e-business !

A propos de Biron

Découvrez la solution simple de reporting pour le e-commerce

logos

Nous avons constaté la difficulté des e-commerçants à piloter leur activité et construire des tableaux de bords sur tous les sujets (marketing, achats, logistique, SAV, …). 

Faire du ecommerce implique l’utilisation de nombreux outils (Analytics, CRM, site ecommerce, Adwords) et la réconciliation passe souvent par des exports demandés aux développeurs et des Excels compliqués, pas vraiment suivis.

Pour y pallier nous avons introduit une solution très simple par abonnement  :

  • Visualisation simple et configurable de toutes vos données
  • Déploiement en 4 semaines sans sollicitation de l'IT
  • Aucun paiement avant la fin de l'intégration : nous garantissons la réussite du projet
  • Accompagnement au quotidien par des business analysts expérimentés
  • Sans engagement de durée

En savoir plus >

Ne ratez plus l'actualité e-business