Biron's Blog

Un concentré de bonheur analytique.

A la une

Articles et actualités

< retourner sur le blog
Biron
By
juillet 09, 2019

Actu e-business de la semaine 27

L'e-commerce représente 9.1% du commerce de détails en France

Selon l'étude e-commerce annuelle de la Fevad, le chiffre d'affaires des ventes en ligne en France continue d'augmenter : 93 milliards soit + 13% vs 2017. Le cap des 100 milliards d'euros devrait être atteint en 2019.

Ce rapport publié par la Fevad à l'occasion de son événement "Enjeux E-Commerce" du 26 Juin 2019 nous informe également qu'au T1 2019 :

  • L'e-commerce compte pour 9.1% du commerce de détail en France. Dans les secteurs "Voyage" et "Produits culturels", la part de marché du e-commerce s'élève respectivement à 44% et 48%. Contrairement à d'autres secteurs comme la grande consommation (7%) ou il reste encore une grosse marge de progression
  • Le panier moyen a baissé de 6% par rapport à l'année 2017 : 61 euros. 
  • Le nombre moyen de transaction par e-acheteur est de 39 € soit 2420 € d'achat en 2018
  • Cependant, le panier moyen a baissé de 6% par rapport à 2018 : 61 € par transaction.
  • Le mobile continue sa progression. Il a compté pour 22% du CA e-commerce en 2018 (vs 18% en 2017 et 8% en 2014).
  • 28% des e-acheteurs ont profité du retrait d'une commande en magasin ou dans un point relais pour y acheter d'autres produits.

Amazon compte pour 47% des dépenses en ligne en France

D'après le rapport annuel "The Future Shopper 2019" de Thompson Commerce, 68% des e-acheteurs français commencent la recherche d'un produit sur Amazon. Cette tendance s'observe dans des pays comme les Etats Unis ou encore l'Allemagne (79%) ou Amazon est implanté depuis longtemps.

Le géant américain confirme encore une fois sa position de domination sur le marché des ventes en ligne en France. Il compte pour 47% des dépenses en ligne des e-consommateurs français.

Etude réalisée auprès de 15188 consommateurs qui achètent en ligne au moins une fois par mois.

Date de l'étude : janvier / février 2019

Carrefour déploie la livraison à domicile partout en France

Selon un article publié par LSA, Carrefour s’emploie à étendre son service de livraison à domicile dans toute la France. D'ici 2020, le géant français s'est fixé comme objectif de généraliser son service click and collect sous 2 heures et de déployer la livraison à domicile à toutes les villes françaises d'au moins 10 000 habitants. 

L'année dernière, Carrefour avait testé pour la première fois son service de livraison à domicile dans 52 magasins, dont 23 hypermarchés. Aujourd'hui, ce service s’étend à 42 magasins supplémentaires. Ainsi, 45 régions urbaines et 30 villes françaises sont éligibles au service de livraison à domicile de Carrefour.

Pour ce qui est du Click and Collect, la chaine d'hypermarchés français a annoncé qu'il sera disponible, dès ce mois, à tous les hypermarchés intégrés disposant d’un drive.

Le groupe français espèrent traiter plus de 813 000 commandes en ligne non alimentaires cette année (vs 30 000 en 2018) et plus d'un million de commande l'année prochaine.

Les levées de fonds qu'il ne fallait pas rater :

724 millions d'euros pour les start-ups françaises au mois de juin : 74 opérations ont permis aux jeunes pousses françaises de lever 724 millions d'euros au mois de juin 2019. Un montant global en forte croissance par rapport au mois dernier : + 73%. Les 3 plus grosses levées ont été réalisées par Meero (205 millions d'euros), Payfit (70 millions d'euros) et Vade Secure (70 millions d'euros). Concernant les secteurs, le top 3 du classement est occupé par :

  • Biotech : 7 opérations d'un montant moyen de 12 millions d'euros ont permis de lever 81 millions d'euros.
  • e-RH: 5 tours de tables ont permis de lever 79 millions d'euros ce qui nous fait une moyenne de 16 millions d'euros par start-up.
  • Retail : 62 millions d'euros levé en 10 opérations de start-up retail. La levée moyenne est de 6 millions d'euros par opération

Ne ratez plus d'actualités e-business !

A propos de Biron

Découvrez la solution simple de reporting pour le e-commerce

logos

Nous avons constaté la difficulté des e-commerçants à piloter leur activité et construire des tableaux de bords sur tous les sujets (marketing, achats, logistique, SAV, …). 

Faire du ecommerce implique l’utilisation de nombreux outils (Analytics, CRM, site ecommerce, Adwords) et la réconciliation passe souvent par des exports demandés aux développeurs et des Excels compliqués, pas vraiment suivis.

Pour y pallier nous avons introduit une solution très simple par abonnement  :

  • Visualisation simple et configurable de toutes vos données
  • Déploiement en 4 semaines sans sollicitation de l'IT
  • Aucun paiement avant la fin de l'intégration : nous garantissons la réussite du projet
  • Accompagnement au quotidien par des business analysts expérimentés
  • Sans engagement de durée

En savoir plus >

Ne ratez plus l'actualité e-business