Biron's Blog

Un concentré de bonheur analytique.

A la une

Articles et actualités

< retourner sur le blog
Biron
By
mai 27, 2019

Actu e-business de la semaine 21

+ 11,9% pour le e-commerce français au T1 2019

Selon l'étude e-commerce trimestrielle de la Fevad, le chiffre d'affaires des ventes en ligne en France a augmenté de 11,9% en ce premier trimestre 2019.

Ce rapport réalisé sur un échantillon de données collectées auprès des principaux sites marchands nous informe également qu'au T1 2019 :

  • 39 millions de cyberacheteurs ont acheté en ligne soit un 1,3 millions de plus que l'année dernière.
  • Le nombre de moyen de transaction par client a atteint les 12,7 (vs 10,7 au T1 2018)
  • Cependant, le panier moyen a baissé de 6% par rapport à 2018 : 61 € par transaction.
  • Le m-commerce poursuit sa croissance : +22% au T1 2019. A ce rythme, la part des achats sur mobile pourrait dépasser celle de l'ordinateur d'ici 2021. 

Une autre étude Fevad focus "Audience : Top 15 des sites e-commerce" nous permet de constater que les deux premiers acteurs ne varient pas (Amazon et Cdiscount), par contre Fnac.com (3ème) et vente-privée (4ème) gagnent une place par rapport au T1 2018 au détriment de Booking.com. 

E-commerce alimentaire : En France, le Drive compte pour 80 % des achats alimentaire en ligne 

Avec plus de 5 100 sites drive et des ventes en hausse de 7%, la France est devenue une référence du Drive. Ce dernier compte pour 80% de l'e-commerce alimentaire en France.

Grâce au dynamisme du Drive, la France est la championne du e-commerce Alimentaire en Europe. En effet, 7,1% des ventes PGC - Produits de grande consommation - ont été réalisées en ligne.

A l’échelle mondiale, même si la France est devant les Etats-Unis (5,6% de part de marché)n, les Asiatiques sont nettement en avance dans ce domaine : En Corée du Sud et en Chine, l'e-commerce compte pour 20 et 18% des ventes de PGC.

Instagram : lancement de la futur marketplace social-commerce

En Mars 2018, Instagram avait lancé Shopping, la fonctionnalité qui permet aux marques d'identifier des produits et leurs accoler des liens directs vers le site e-commerce. Un an plus tard, la filiale de Facebook annonce le déploiement de Checkout, son nouveau service qui permet aux utilisateurs d'acheter ces produits sans même quitter Instagram. 20 marques comme Nike, Zara ou Dior avait participé au beta réussi du "Checkout" et instagram veut désormais étendre le service à certains influenceurs.

Le géant américain a comme ambition de devenir un acteur clé du social e-commerce et plusieurs arguments vont dans ce sens :

  • Instagram possède une base clients à très fort potentiel : 1 milliard d'utilisateurs actifs par mois.
  • Depuis le lancement de "Shopping", 130 millions d'utilisateurs ont cliqué sur un tag produit.
  • D'après une étude Retail Touch Points, 72% des utilisateurs de la plateforme déclarent faire leurs achats en fonction de ce qu'ils ont vu sur Instagram.
  • Près de 413 milliards de dollars de produits seront vendus via des plateformes de social e-commerce en 2022 en Chine, selon le cabinet Frost & Sullivan.

E-commerce UE : Analyse de la croissance des marchés Allemand et Espagnole 

Lors de notre dernière newsletter, nous avions analysé le marché e-commerce hollandais. Cette semaine notre focus se porte sur les deux marchés Allemand et Espagnole :

  • Selon l'étude de Handelsverbands Deutschland, en 2018, l'e-commerce allemand a réalisé une croissance plus basse que prévu : + 9,1% en un an, soit 4,4 milliards d'euros de plus qu'en 2017. Autre fait marquant, les ventes en ligne comptent aujourd'hui pour 11% du Retail en Allemagne.
  • Une deuxième étude réalisée par Ecommerce Foundation nous informe qu'en 2018, les e-consommateurs espagnoles ont acheté pour 28 milliards d'euros. Un chiffre en augmentation de 17% par rapport à l'année 2017. Les prévisions montrent que l'Ecommerce espagnole pourrait atteindre les 34 milliards d'euros, d'ici fin 2019.

Les acquisitions qu'il ne fallait pas rater :

Shopify vient d’acquérir Handshake, une plateforme e-commerce B2B spécialisée dans la vente de produits en gros

La plateforme de création de site de ventes en ligne "Shopify" a annoncé l'acquisition de Handshake pour un montant avoisinant les 100 millions de dollars.

Depuis sa création en 2010, Handshake permet, aux producteurs et distributeurs en gros de vendre leurs produits en ligne à des clients B2B.

Avec cette deuxième acquisition en 2019, Shopify montre sa volonté de diversifier ses activités et son souhait d'introduire un nouveau marché à fort potentiel.

Ne ratez plus d'actualités e-business !

A propos de Biron

Découvrez la solution simple de reporting pour le e-commerce

logos

Nous avons constaté la difficulté des e-commerçants à piloter leur activité et construire des tableaux de bords sur tous les sujets (marketing, achats, logistique, SAV, …). 

Faire du ecommerce implique l’utilisation de nombreux outils (Analytics, CRM, site ecommerce, Adwords) et la réconciliation passe souvent par des exports demandés aux développeurs et des Excels compliqués, pas vraiment suivis.

Pour y pallier nous avons introduit une solution très simple par abonnement  :

  • Visualisation simple et configurable de toutes vos données
  • Déploiement en 4 semaines sans sollicitation de l'IT
  • Aucun paiement avant la fin de l'intégration : nous garantissons la réussite du projet
  • Accompagnement au quotidien par des business analysts expérimentés
  • Sans engagement de durée

En savoir plus >

Ne ratez plus l'actualité e-business