Biron's Blog

Un concentré de bonheur analytique.

A la une

Articles et actualités

< retourner sur le blog
Biron
By
septembre 05, 2019

Actu e-business de la rentrée

Top 20 des Marketplaces européennes en cross-border

D'après une étude réalisée par Cross-BorderCommerce, le CA cross-border des Marketplaces européennes a atteint 9 milliards d'euros en 2018, soit 21% de part de marché du commerce cross border en Europe.

A la tête du classement des entreprises européennes on retrouve le géant allemand Zalando (44% de part de marché du CA cross border des marketplaces européennes). En deuxième position l'anglais ASOS (17%) et enfin le français Fnac complète le podium (14%).

Amazon arrête le bouton Dash

Après avoir arrêté la vente des Dash Bottons en février dernier, Amazon vient d'annoncer l'arrêt du support de ces boutons. Le Géant américain justifie son choix par la baisse de leur utilisation, mais principalement par sa stratégie d'intégration du Dash boutons dans les appareils électroménagers.

Cet arrêt de vente des Dash Bottons n'est cependant pas un signe d'échec mais plutôt un tournant stratégique entamé dès 2018 avec le lancement de l'API Dash Replenishment, qui permet d'intégrer une fonctionnalité Dash à n'importe quel produit. Le principe reste le même, mais la connectivité est assurée par le producteur.

Deliveroo quitte l'Allemagne

Après quatre ans de présence, l'entreprise anglaise de livraison de repas à domicile a suspendu cet été ses services en Allemagne.

Deliveroo était en concurrence avec plusieurs acteurs, dont le leader Lieferando, détenu par le néerlandais Takeaway, ou encore Foodora. Cette décision intervient alors que l'entreprise anglaise souhaite doubler sa croissance sur d'autres marchés en Europe de l’ouest et à travers le monde.

Un retour en Allemagne n'est pas exclu à l'avenir.

Alibaba ouvre sa première boutique physique en Europe à Madrid

Selon un article publié par Ecommerce.mag, Le géant chinois du e-commerce s’emploie à étendre son réseau de boutique dans le monde et ouvre son premier magasin physique à Madrid dans le centre commercial de Xanadu. Ce dernier a une superficie de 740 m2 et comprendra 1 000 références de produits de plus de 60 marques comme Cecotec, Apple, Huawei ou encore Xiaomi.
L'Espagne est donc un pays clé pour le Groupe Chinois qui peut représenter une porte d'entrée de l'Europe.

Les levées de fonds qu'il ne fallait pas rater :

100 millions de dollars pour le spécialiste indien du commerce social Meesho :

Après une serie C à 50 millions de dollars en 2018, la start-up indienne spécialiste du commerce social a plus que doublé la mise cet été en réalisant une nouvelle levée de 120 millions de dollars bouclée auprès de Naspers, et les investisseurs existants SAIF, Sequoia, Shunwei Capital, RPS et Venture Highway.

Depuis sa création, Meesho propose une marketplace en ligne qui connecte les vendeurs avec les clients sur des plateformes de médias sociaux telles que WhatsApp, Facebook et Instagram. La start-up basée à Bangalore affirme disposer d’un réseau de plus de 2 millions de revendeurs répartis dans 700 villes, proposant différents types de produits : vêtements, appareils ménagers, articles électroniques... Ces revendeurs sont principalement des femmes au foyer (80%).

Grâce à cette opération, Meesho souhaite développerses activités en Inde et changer la façon dont des millions de personnes achètent en ligne. La jeune pousse indienne veut également renforcer sa plate-forme technologique afin de s’adapter aux nouvelles gammes de produits.

Ne ratez plus d'actualités e-business !

A propos de Biron

Découvrez la solution simple de reporting pour le e-commerce

logos

Nous avons constaté la difficulté des e-commerçants à piloter leur activité et construire des tableaux de bords sur tous les sujets (marketing, achats, logistique, SAV, …). 

Faire du ecommerce implique l’utilisation de nombreux outils (Analytics, CRM, site ecommerce, Adwords) et la réconciliation passe souvent par des exports demandés aux développeurs et des Excels compliqués, pas vraiment suivis.

Pour y pallier nous avons introduit une solution très simple par abonnement  :

  • Visualisation simple et configurable de toutes vos données
  • Déploiement en 4 semaines sans sollicitation de l'IT
  • Aucun paiement avant la fin de l'intégration : nous garantissons la réussite du projet
  • Accompagnement au quotidien par des business analysts expérimentés
  • Sans engagement de durée

En savoir plus >

Ne ratez plus l'actualité e-business